Les bienfaits du sirop d'érable

1. Moins calorique

Le sirop d'érable est composé à 32% d'eau et 68% de glucides, dont 80% sont du sucres. Les autres sucres retrouvés dans le sirop d'érable sont le glucose et le fructose. A quantité égale de sucre, sa valeur énergétique représente 1/3 de calories en moins.


2. Un index glycémique (IG) plus bas que le sucre

En effet, son IG est de 55 contre 70 pour le sucre – ce qui présente l'avantage de moins élever le taux de glucose sanguin. Ainsi, une étude de l'Université Laval a montré que les cellules captent le glucose présent sans causer de sécrétion élevée d'insuline.


3. Un sirop naturel et sans allergène

Issu uniquement de la sève de l’érable, le sirop d’érable n’a subit aucune transformation, mis à part la cuisson, et ne contient ni colorant, ni additif. De plus, les acéricoles québécois signent une déclaration de non-utilisation d’allergènes lors du processus de fabrication garantissant un produit pouvant être consommé par tous.


4. L’érable, une réelle source d’antioxydants

Le sirop d’érable est un des seuls sucres à contenir des antioxydants en quantité significative (3 à 5 fois plus que le miel) : en effet, une portion de 60 ml de sirop d’érable possède une capacité antioxydante comparable à celle d’une banane ou d’une part de brocolis. Cela est dû au manganèse qui participe à la protection cellulaire et aux polyphénols qui aident à réduire le risque de diabète de type 2, d’obésité et de maladies cardio-vasculaires.


5. De multiples utilisations

Le sirop d’érable peut remplacer le sucre raffiné dans toutes les préparations culinaires. Utilisé aussi bien en guise de sucre dans les boissons chaudes ou pour sucrer les céréales du petit déjeuner, sa légère saveur de caramel agrémente les pancakes, yaourts, crêpes, gaufres, muffins, salades de fruits, gâteaux. Et il peut accompagner avantageusement les plats salés, les volailles et les viandes.


6. Une récolte respectueuse de l’environnement

Les acériculteurs ne récoltent jamais l’eau d’un érable dont le tronc fait moins de 20 cm de diamètre. La règle générale est donc d’attendre jusqu’à 45 ans après la plantation d’un érable avant de commencer à récolter son eau. Un érable à sucre peut vivre jusqu’à 300 ans, voire même davantage !


7. Une couleur unique pour un goût unique

Sa saveur et sa couleur varient en fonction des mois. En début de saison, le sirop est clair et son goût légèrement sucré. Plus la saison avance et plus le sirop d’érable revêt une couleur foncé et caramélisé.

Source

7 raisons pour lesquelles vous allez adopter le sirop d’érable

1. Moins calorique

Le sirop d'érable est composé à 32% d'eau et 68% de glucides, dont 80% sont du sucres. Les autres sucres retrouvés dans le sirop d'érable sont le glucose et le fructose. A quantité égale de sucre, sa valeur énergétique représente 1/3 de calories en moins.


2. Un index glycémique (IG) plus bas que le sucre

En effet, son IG est de 55 contre 70 pour le sucre – ce qui présente l'avantage de moins élever le taux de glucose sanguin. Ainsi, une étude de l'Université Laval a montré que les cellules captent le glucose présent sans causer de sécrétion élevée d'insuline.


3. Un sirop naturel et sans allergène

Issu uniquement de la sève de l’érable, le sirop d’érable n’a subit aucune transformation, mis à part la cuisson, et ne contient ni colorant, ni additif. De plus, les acéricoles québécois signent une déclaration de non-utilisation d’allergènes lors du processus de fabrication garantissant un produit pouvant être consommé par tous.


4. L’érable, une réelle source d’antioxydants

Le sirop d’érable est un des seuls sucres à contenir des antioxydants en quantité significative (3 à 5 fois plus que le miel) : en effet, une portion de 60 ml de sirop d’érable possède une capacité antioxydante comparable à celle d’une banane ou d’une part de brocolis. Cela est dû au manganèse qui participe à la protection cellulaire et aux polyphénols qui aident à réduire le risque de diabète de type 2, d’obésité et de maladies cardio-vasculaires.


5. De multiples utilisations

Le sirop d’érable peut remplacer le sucre raffiné dans toutes les préparations culinaires. Utilisé aussi bien en guise de sucre dans les boissons chaudes ou pour sucrer les céréales du petit déjeuner, sa légère saveur de caramel agrémente les pancakes, yaourts, crêpes, gaufres, muffins, salades de fruits, gâteaux. Et il peut accompagner avantageusement les plats salés, les volailles et les viandes.


6. Une récolte respectueuse de l’environnement

Les acériculteurs ne récoltent jamais l’eau d’un érable dont le tronc fait moins de 20 cm de diamètre. La règle générale est donc d’attendre jusqu’à 45 ans après la plantation d’un érable avant de commencer à récolter son eau. Un érable à sucre peut vivre jusqu’à 300 ans, voire même davantage !


7. Une couleur unique pour un goût unique

Sa saveur et sa couleur varient en fonction des mois. En début de saison, le sirop est clair et son goût légèrement sucré. Plus la saison avance et plus le sirop d’érable revêt une couleur foncé et caramélisé.

Source

7 raisons pour lesquelles vous allez adopter le sirop d’érable

1. Moins calorique

Le sirop d'érable est composé à 32% d'eau et 68% de glucides, dont 80% sont du sucres. Les autres sucres retrouvés dans le sirop d'érable sont le glucose et le fructose. A quantité égale de sucre, sa valeur énergétique représente 1/3 de calories en moins.


2. Un index glycémique (IG) plus bas que le sucre

En effet, son IG est de 55 contre 70 pour le sucre – ce qui présente l'avantage de moins élever le taux de glucose sanguin. Ainsi, une étude de l'Université Laval a montré que les cellules captent le glucose présent sans causer de sécrétion élevée d'insuline.


3. Un sirop naturel et sans allergène

Issu uniquement de la sève de l’érable, le sirop d’érable n’a subit aucune transformation, mis à part la cuisson, et ne contient ni colorant, ni additif. De plus, les acéricoles québécois signent une déclaration de non-utilisation d’allergènes lors du processus de fabrication garantissant un produit pouvant être consommé par tous.


4. L’érable, une réelle source d’antioxydants

Le sirop d’érable est un des seuls sucres à contenir des antioxydants en quantité significative (3 à 5 fois plus que le miel) : en effet, une portion de 60 ml de sirop d’érable possède une capacité antioxydante comparable à celle d’une banane ou d’une part de brocolis. Cela est dû au manganèse qui participe à la protection cellulaire et aux polyphénols qui aident à réduire le risque de diabète de type 2, d’obésité et de maladies cardio-vasculaires.


5. De multiples utilisations

Le sirop d’érable peut remplacer le sucre raffiné dans toutes les préparations culinaires. Utilisé aussi bien en guise de sucre dans les boissons chaudes ou pour sucrer les céréales du petit déjeuner, sa légère saveur de caramel agrémente les pancakes, yaourts, crêpes, gaufres, muffins, salades de fruits, gâteaux. Et il peut accompagner avantageusement les plats salés, les volailles et les viandes.


6. Une récolte respectueuse de l’environnement

Les acériculteurs ne récoltent jamais l’eau d’un érable dont le tronc fait moins de 20 cm de diamètre. La règle générale est donc d’attendre jusqu’à 45 ans après la plantation d’un érable avant de commencer à récolter son eau. Un érable à sucre peut vivre jusqu’à 300 ans, voire même davantage !


7. Une couleur unique pour un goût unique

Sa saveur et sa couleur varient en fonction des mois. En début de saison, le sirop est clair et son goût légèrement sucré. Plus la saison avance et plus le sirop d’érable revêt une couleur foncé et caramélisé.

Source

Sirop d’érable : la vitamine du moral !

Pas un médicament pour contrer le syndrome de fatigue générale dû à l'arrivée et à la fin de la saison froide : le remède naturel contre le manque d’envie et la tendance à tomber malade, consiste en un sirop, et plus précisément un sirop produit à partir de la sève d’érable nord-américaine concentrée dans les forêts du Canada, de la Nouvelle-Angleterre et dans le Vermont. Le sirop d’érable, traditionnellement utilisé comme édulcorant sur les fruits cuits, les crêpes et même employé dissout dans des boissons chaudes, est sans conteste un excellent tonique naturel, efficace en raison de sa richesse en potassium, calcium, fer et vitamines.

Les avantages de sirop d’érable

Cette substance augmente la réponse immunitaire car elle désintoxique le corps, en particulier l’estomac et de l’intestin et, comme l’a confirmé une étude récente de l’Université du Vermont, aux États-Unis, sa teneur en zinc peut réduire les dommages neurologiques causés par l’artériosclérose.


Comment prendre le sirop d’érable ?

Boire chaque matin une cuillère à soupe diluée dans un verre d’eau et de jus de citron. Après une semaine de traitement, on se sent déjà «purifié», plus fort et plus actif.


Complément au sirop d’érable : excellent tonique pour les étudiants

Le sirop d’érable est un excellent complément, également recommandé aux étudiants pour atténuer la fatigue due à la surcharge de travail de certains cursus d’études : une cuillère à café par jour prévient les maux de tête, troubles de la mémoire et la gastrite d’origine stressogène.

Source

Les bienfaits du sirop d'érable pour la santé

Le sirop d’érable est un excellent sucre naturel, lorsque consommé avec modération. Il est une source importante de composés nutritifs et protecteurs. Il renferme des substances nutritives comme le sucre (68 % de sucrose ou saccharose, 0,4 % de glucose et 0,3 % de fructose), les minéraux (potassium, calcium, magnésium, manganèse et phosphore) les acides aminés et les acides organiques ayant un potentiel bénéfique pour la santé. L’apport énergétique d’une cuillère à soupe (15 ml) de sirop d’érable est de 50 kilocalories. Une portion de sirop d’érable de 60 ml (1/4 tasse) possède une capacité antioxydante modérée, comparable à celle d’une portion de brocoli ou d’une banane.

Source

Les antioxydants et la santé de votre peau

Les antioxydants empêchent ou ralentissent la formation (sous l’effet de l’oxygène, du soleil ou de la pollution) de radicaux libres qui causent des dommages à la santé globale et celle de la peau. Ils ralentissent aussi le rancissement des huiles insaturées qui peuvent se retrouver dans certaines formulations cosmétiques. Parmi les antioxydants naturels, on retrouve les vitamines (A, C, E), les acides aminés (Lysine, Histine) et les enzymes ou co-enzymes (Ubiquinone) et les composés phénoliques (polyphénols). Il est donc permis de croire que le sirop d’érable, consommé avec modération, est un aliment favorable pour la santé globale et celle de l’épiderme ! De plus en plus de recherches concernant le rôle antioxydant des polyphénols, les cosmétiques et la santé de la peau sont en cours.

Source

Vertus du sirop d'érable

Le sirop d'érable regorge d'antioxydants qui aident les cellules à absorber rapidement le glucose dotant d'un faible indice glycémique. Le sirop d'érable est plus riche en polyphénols que le sirop de maïs, le sirop de riz ou encore le sucre blanc. Seuls la mélasse, le sirop d'agave possédent des quantités plus ou moins équivalentes. Rappelons que les polyphénols sont de puissants antioxydants ayant la capacité de réduire le stress oxydatif qui est à l'origine des maladies proinflammatoires comme le diabète de type 2, l'obésité et les maladies cardiovasculaires.

Selon les scientifiques de l'institut de Laval, le sirop d'érable se démarque de tous les autres sucres par le fait qu'il renferme de l'acide abscissique et de l'acide phaséique, qui sont produits par l'érable pour combattre le stress causé par l'environnement. Les chercheurs ont observés que ces deux molécules antioxydantes favorisaient une plus grande et plus captation du glucose par les cellules musculaires, et ce, sans induire une importante sécrétion d'insuline. " Dans le diabéte de type 2, c'est l'un des problèmes : les cellules musculaires ne captent pas bien le glucose et c'est ce qui fait que la glycémie augmente dans le sang des patients. Ces molécules auraient donc des effets protecteurs sur le syndrome métabolique.


Selon André Marette, directeur scientifique de l'INAF, le sirop d'érable détient un autre avantage de taille par rapport à tous les autres agents sucrants : il se compose essentiellement de sucrose et ne contient pas de fructose pur, lequel a mauvaise presse car il est capté très rapidement par le foie.


Le sirop d'érable contient toutefois un peu de fructose, car son sucrose lorqu'il est métabolisé se scinde en une molécule de fructose et une molécule de glucose, mais cela est bien peu comparativement au sirop d'agave qui comprend 84% de fructose pur, à la mélasse 22% et le miel avec 50%.

Source

© 2019 happy maple switzerland | Pully (VD), Suisse